Menu

Pollution : Bruxelles menace la France et quatre États voisins

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 03.03.2017 | Dernière Mise à jour : 20.06.2017

commission européenne

La Commission européenne adresse un dernier avertissement à cinq pays dont la France. Ils ont jusqu’au 15 avril pour agir contre la pollution atmosphérique au dioxyde d’azote (NO2).

Crédit photo Adobe stock

Auteur

  • Louis Guarino

La Commission européenne adresse un dernier avertissement à cinq pays dont la France. Ils ont jusqu’au 15 avril pour agir contre la pollution atmosphérique au dioxyde d’azote (NO2) sous peine de se voir infliger des sanctions financières.

Le 15 février, la Commission européenne a adressé un dernier avertissement à la France mais également à l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et au Royaume-Uni pour non-respect des normes de pollution de l’air au dioxyde d’azote (NO2). " Ces pays n’ont pas remédié aux infractions répétées aux limites en matière de pollution atmosphérique fixées pour le dioxyde d’azote (NO2). La pollution par le NO2 constitue une grave menace pour la santé. La plupart des émissions proviennent de la circulation routière", précise le communiqué de la Commission.

Si Bruxelles monte au créneau, c’est pour dénoncer plus de 400 000 décès dans l’ensemble de l’Union européenne en raison de la mauvaise qualité de l’air. Laquelle provoque maladies respiratoires et cardiovasculaires chez des millions d’Européens.

18 zones de qualité concernées en France

L’avis motivé de la Commission concerne au total 78 zones de qualité de l’air dont 28 pour l’Allemagne (Berlin, Munich, Hambourg et Cologne), 19 pour la France (Paris, Marseille et Lyon), 16 pour le Royaume-Uni (Londres, Birmingham, Leeds et Glasgow), 12 pour l’Italie (Rome, Milan et Turin) et 3 pour l’Espagne (l’une à Madrid et deux à Barcelone). "Au nombre des mesures envisageables pour réduire les émissions polluantes tout en accélérant la transition vers une économie à faible intensité de carbone figurent la réduction du volume global du trafic, l’utilisation des carburants alternatifs, le passage aux voitures électriques et/ou l’adaptation du comportement des conducteurs, stipule le communiqué bruxellois. Dans ce contexte, la réduction des émissions des véhicules à moteur diesel constitue une étape importante pour garantir le respect des normes de l’Union en matière de qualité de l’air."

Saisine de la Cour de justice de l’UE

Si les cinq États membres visés n’agissent pas avant le 15 avril, la Commission pourrait décider de saisir la Cour de justice de l’UE. "Il y a de fortes chances pour que la Cour de Justice de l’UE soit saisie, pronostique Anne Lassman-Trappier, chargée de la qualité de l’air auprès de l’association France Nature Environnement (FNE). Le gouvernement français n’a pas de politique de transport cohérente et favorise l’électrique. C’est la raison pour laquelle nous demandons une loi de programmation pour le prochain quinquennat. Il ne faut pas oublier que le NO2 est généré à 60 % par les moteurs diesel en moyenne. Cette part peut atteindre 80 % en ville, le long des axes routiers et dans les vallées alpines de transit, telles que la vallée de l’Arve, sur la route du tunnel du Mont-Blanc."

La responsable de l’association environnementale ajoute : "le fret ferroviaire a été divisé par 2 en 10 ans et seulement 10 % des marchandises voyagent par le rail en France alors qu’en Allemagne, il progresse et avoisine une part modale de 25 %. Qu’attend le gouvernement pour développer des transports moins polluants ?"

Thème(s) associé(s)

Environnement/RSE Sûreté/Sécurité

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format