Menu

Filière agricole : Malherbe renforce ses liens avec la coopérative Agrial

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 16.06.2017 | Dernière Mise à jour : 16.08.2017

Alain Samson, président du groupe Malherbe, et Christian Clarysse, directeur de la coopérative.

Crédit photo DR

Auteur

  • Benoît Barbedette

Le groupe Malherbe (14) et la coopérative normande Agrial ont renforcé leur partenariat en créant Transagrial. Pour Malherbe, c’est un volume d’affaires supplémentaire de 20 M€ de chiffre d’affaires.

Le groupe Malherbe et la coopérative agricole Agrial, basée à Caen (5,2 Md€ de chiffre d’affaires et 14 000 adhérents), ont annoncé la création de Transagrial, actée le 13 avril 2017, dans le prolongement de leur collaboration de 20 ans.

La présidence de la co-entreprise est assurée par le groupe Malherbe, dirigée par Alain Samson, et la direction générale par Agrial, incarnée par Alain Gautier. Selon leurs accords, Malherbe prend en charge la gestion des transports amont et aval de la coopérative Agrial, pour un volume d’affaires d’environ 20 M€.

Une force logistique au service de l’agriculture

"Cette joint-venture consolide nos relations historiques avec Agrial, notre client le plus important, dans la poursuite de la collaboration initiée en 1997. Avec Transagrial, nous mettons en place une véritable force logistique au service de l’agriculture dans le grand Ouest", déclare Alain Samson, président de Malherbe, dont le chiffre d’affaires atteindra 260 M€ en 2017 (avec 1 680 collaborateurs, 28 agences en France et près de 2 000 moteurs propre et en sous-traitance).

Une coopération ancienne

Malgré ses investissements dans les énergies renouvelables et des projets hors de France, Alain Samson continue de gérer au plus près le groupe Malherbe, secondé par son frère Noël. Malherbe se renforce ainsi sur l’un de nos principaux marchés et sature un peu plus les capacités de son réseau. 

Pour rappel, Malherbe et Agrial avaient fondé en 1997 Logisco, joint-venture détenue à parité par les deux sociétés. Elle permettait à Agrial de "sécuriser le transport sur le long terme et rassurer ses adhérents", la coopérative pouvant se concentrer sur la production agricole, la transformation et la commercialisation du lait, des légumes, des fruits à cidre et des viandes.

Thème(s) associé(s)

Transporteurs

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format