Menu

Messagerie

Mory Ducros : Arcole Industries a déposé son offre de reprise "améliorée"

Actu-Transport-Logistique.fr | Messagerie-express | publié le : 30.01.2014 | Dernière Mise à jour : 30.12.2017

Image

D'ultimes discussions ont abouti à une offre de reprise de deux sites Mory Duros supplémentaires, à Bourges et St Quentin, de la part d'Arcole Industries.

Crédit photo © Anne Kerriou

Le ministère du Redressement productif et les syndicats ont fait savoir qu'Arcole Industries a déposé une "offre de reprise améliorée" de Mory Ducros dans la nuit du 28 au 29 janvier, à l'issue d'une nouvelle réunion à Bercy.

Arcole Industries a finalement déposé son offre de reprise de Mory Ducros le 29 janvier à 23h58, à l'issue d'un nouveau round de discussions avec les syndicats au ministère du Redressement productif. "Ce dépôt est le gros acquis de la soirée", a souligné le ministère. Sans quoi l'entreprise, en redressement judiciaire, aurait pu être liquidée.

Cette offre de reprise sera examinée le 31 janvier par le tribunal de commerce de Pontoise.

Une offre de reprise élargie à 50 agences

Le projet sur lequel devra se prononcer le tribunal de commerce de Pontoise porte finalement sur la reprise de 50 agences et 2 210 salariés. À l'issue d'une première réunion à Bercy dans la nuit du 22 au 23 janvier, l'offre initiale avait déjà été substantiellement améliorée. "Dans cette offre de reprise globale, il y a 48 agences reprises sur les 85 existantes et deux créations de nouvelles agences" à Goussainville (Val-d'Oise) et Mitry-Mory (Seine-et-Marne)", avait déclaré l'administrateur judiciaire, Me Philippe Blériot, après la présentation de cette offre au comité d'entreprise du 23 janvier.

Lors des nouvelles négociations qui se sont tenues à Bercy dans la soirée du 28 janvier, Arcole Industries "a annoncé la reprise de deux sites supplémentaires, Bourges et St Quentin, plus quelques conducteurs sur différents sites soit 60 emplois de plus que prévus", a annoncé FO Transports dans un communiqué. Le nombre d'emploi sauvés atteindrait donc 2 210 salariés, filiales comprises.

Enfin, à l'issue d'une nouvelle journée et une nuit de négociations dans la nuit du 29 au 30 janvier, le plan social a été revu à la hausse pour les salariés non repris avec, en plus des indemnités légales, des indemnités complémentaires portées de 21 M€ à 30 M€.

Le gouvernement mobilisé sur fond de tension sociale

"Les organisations syndicales signataires, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, représentant la majorité des salariés, ont pris acte des améliorations apportées" le 30 janvier au matin, signale un communiqué conjoint du ministère du Redressement prodictif, du Travail et des Transports. "Ces organisations syndicales se sont déclarées prêtes à signer l'accord collectif permettant la levée des conditions suspensives et donc la recevabilité de l'offre", ajoute le communiqué.

Un soulagement pour le gouvernement, très impliqué dans le dossier Mory Ducros depuis l'annonce de la mise en redressement judiciaire, et particulièrement dans la dernière ligne droite. Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement Productif, s'est déplacé le 29 janvier à Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) à la rencontre des salariés. André Lebrun, président d'Arcole Industries, a été reçu un peu plus tard dans l'après-midi à Matignon.

Il faut dire que la pression était montée d'un cran depuis quelques jours. Des mouvements sociaux ont éclaté sur plusieurs sites, et notamment sur le plus gros hub de Mory en France, Arthenay. Suite aux ultimes négociations, "la CGT a signé un accord de fin de conflit appelant à la levée immédaite des blocages et au redémarrage dans les meilleurs délais des activités de l'entreprise", a précisé le ministère du Redressement productif.

 

 

Auteur

  • Anne Kerriou

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format