Menu

Port du Havre : la GMP annonce un nouveau système de rendez-vous pour les transporteurs routiers

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 27.11.2017 | Dernière Mise à jour : 28.11.2017

Pour accroître la transparence du système, le nouvel outil prévoit qu’un rendez-vous corresponde à un seul mouvement de conteneur. Les annulations tardives et les rendez-vous non présentés feront l’objet d’une facturation.

Crédit photo Haropa

Le manutentionnaire havrais Générale de Manutention Portuaire proposera un nouveau système de rendez-vous pour les transporteurs routiers dès janvier 2018. Il se substituera au "Truck Appointment System" (TAS) que proposait jusqu'à présent Soget pour l'accès au Terminal de France, à Port 2000.

En janvier 2018, le manutentionnaire havrais Générale de Manutention Portuaire proposera son propre système de rendez-vous pour les transporteurs routiers utilisant son terminal à conteneurs de Port 2000, le Terminal de France.  Ce nouvel outil se substituera au "Truck Appointment System" (TAS) qui va être stoppé après trois années de fonctionnement et de dysfonctionnements.

Lancée fin 2014, cette application informatique mise au point et exploitée par Soget était interfacée avec les systèmes des deux plus importants terminaux à conteneurs de Port 2000 : Terminaux de Normandie et Générale de Manutention Portuaire. Mais Soget s’apprête à mettre fin à ce service en invoquant une impasse dans les négociations avec les organisations professionnelles de transporteurs sur la question de la facturation du service.

Un certain nombre de changements

Agréé, comme le précédent, par les organisations professionnelles FNTR, TLF et OTRE, le nouvel outil de GMP va apporter un certain nombre de changements que Loïc Raffier, cogérant de l’entreprise familiale Raffier Transconteneurs et de Havre Transports Affrètements (siège : Gonfreville l’Orcher), a accepté de décrypter pour ActuTransportLogistique.fr. "Le rendez-vous ne sera pas modifiable ; en cas de modification, le rendez-vous devra être annulé et repris de nouveau", souligne ce transporteur qui exploite 20 camions en propre et travaille avec 38 tractionnaires dans la France entière.

"Moins flexible qu’avant et plus verrouillé'"

"Le système sera moins flexible qu’avant et plus verrouillé. Le but est d’éviter les rendez-vous factices – pris par les transporteurs voulant être certains d’avoir des RDV sur les terminaux, ce qui provoque un engorgement du système." Pour accroître la transparence du système, le nouvel outil prévoit par ailleurs qu’un rendez-vous corresponde à un seul mouvement de conteneur. Plus moyen de réaliser quatre mouvements avec un seul rendez-vous ! Enfin, les annulations tardives et les rendez-vous non présentés ("no show") feront l’objet d’une facturation.

50 € en cas de rendez-vous non honoré

"Le prix à payer sera de 50 € en cas de rendez-vous non honoré. Pour un rendez-vous entre 12 et 13 qui ne peut être assuré, si l’annulation intervient après 10 h, nous devrons payer une annulation de 20 €. Nous devrons être vigilants car nous pouvons être victimes de crevaisons ou d’embouteillages sur la route." Selon Loïc Raffier, par ailleurs administrateur de l’OTRE Normandie, le système qui va être mis en place ressemble beaucoup à ce qui se fait dans d’autres ports européens dont Rotterdam. "Nous allons devoir nous adapter à ce nouveau système qui, espérons-le, nous redonnera de la souplesse dans notre travail au quotidien."

Les difficultés qui surgiront nécessairement

Hors micro, des transporteurs pointent les difficultés qui surgiront nécessairement du fait du manque de rendez-vous disponibles ; et de faire remarquer que si l’on s’inspire de ce qui se pratique à Rotterdam, il faut rappeler que "là-bas, il n’y a pas d’attente".

Pour faire la jointure avec ce nouveau système qui doit entrer en vigueur courant janvier 2018, une solution va être mise en place en continuité du système actuel avec Soget. L’autre opérateur, Terminaux de Terminaux, a mis en place un nouveau système de rendez-vous pour pallier l’arrêt du "Truck Appointment System" de Soget. "Il sera pleinement opérationnel le 1er décembre", indique le groupe.

Auteur

  • Claire Garnier

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format