Menu

Conteneurs

Maersk Line va acquérir Hamburg Süd

WK-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 01.12.2016 | Dernière Mise à jour : 01.12.2016

Image

Propriétaire de Hamburg Süd depuis 80 ans, le groupe Oetker a choisi de vendre la compagnie maritime allemande au Danois Maersk.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Anne Kerriou

Nouvelle opération de consolidation dans le transport maritime de conteneurs : le Danois Maersk Line a annoncé l'acquisition de la compagnie allemande Hamburg Süd. La transaction devrait se concrétiser fin 2017.

Dans le marché sinistré du transport maritime de conteneurs, la consolidation tourne à plein régime... Cette fois, c'est le mariage du n°1 et du n°7 mondial qui se profile. Maersk Line, filiale du groupe danois Maersk a annoncé le 1er décembre avoir conclu un accord avec le groupe familial Oetker, propriétaire de Hamburg Süd, en vue d'acquérir la compagnie allemande.

La transaction ne devrait se concrétiser que fin 2017, car elle est soumise à la conclusion d'un accord final et surtout à l'approbation des autorités compétentes de nombreux pays, notamment la Chine, la Corée, l'Australie, le Brésil, les États-Unis et l'Union européenne. Elle intervient parès l'annonce de 4 autres opérations majeures de consolidation : la fusion des activités conteneurs de K Line, NYK et NOL, le rachat de NOL par CMA CGM, la fusion Hapag-Lloyd-UASC et le rapprochement entre Cosco et China Shipping.


Amélioration des services

Spécialiste des flux Nord-Sud, Hamburg Süd opère aussi sous les marques CCNI (Chili) et Aliança (Brésil). Au-delà des évidentes économies d'échelle attendues dans ce type d'opération, le groupe Maersk estime que la combinaison des réseaux permettra le développement de nouveau produits avec davantage de ports touchés en direct et des temps de transit plus courts. Il précise également que les marques Hambourg Süd et Aliança seront maintenues.

Le nouvel ensemble pèsera près de 30 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Il occupera le 1er rang mondial en représentant 18,6% de la capacité mondiale, avec près de 750 navires. Hamburg Süd, qui tire du conteneur 93% de son chiffre d'affaires, a transporté l'an dernier environ 4,1 millions de TEU.

Un mouvement de consolidation gourmand en capitaux

Le groupe Oetker, de son côté, revient sur les raisons qui l'ont poussé à céder cette entreprise qu'il détenait depuis 80 ans. "Les compagnies maritimes de conteneurs enregistrent des pertes depuis des années, dans un contexte de surcapacité. Hamburg Süd a enregistré de bonnes performances, comparée à ses concurrents, avec une croissance clairement supérieure à la moyenne du marché et une extension du réseau et de la flotte de navires et de conteneurs largement financée par sa propre trésorerie", souligne le groupe Oetker dans un communiqué. "Mais les propriétaire et la direction d'Hamburg Süd ont estimé que la participation au process de consolidation en cours dans le secteur nécessitait des capitaux encore plus importants". Dans ces conditions, et compte tenu des risques que cela faisait peser sur l'équilibre du portefeuille global de ses activités, le groupe Oetker a préféré vendre.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format