Menu

La première station-service multi-énergie pourrait voir le jour à Paris en 2021

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 11.09.2017

La distribution de bioGNV s’effectuera en partie supérieure pour les véhicules légers et utilitaires (2 distributeurs). Les poids lourds et les bateaux seraient alimentés au niveau des voies sur berge.

Crédit photo DR

La première station-service multi-énergie propre pourrait ouvrir ses portes à Paris en 2021. Ce projet a en effet été sélectionné dans le cadre de l’appel à projets "Réinventer la Seine".

Le projet d'ouverture d'une station-service multi-énergie propre, dans le 15e arrondissement de Paris, a été sélectionné aux côtés de 20 autres candidats dans le cadre de l’appel à projets "Réinventer la Seine" lancé par la Ville de Paris, les communautés de Rouen et du Havre et Haropa Ports de Paris Seine Normandie. Ce projet, conçu par le cabinet d'architectes Syvil, est porté par Sogaris, Air Liquide, Total, Enedis et Grdf et le Sigeif (Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Électricité en Ile-de-France).

Une offre de services de logistique urbaine

Il s’agit de transformer entièrement la station-service située pont de Grenelle pour proposer une offre d’avitaillement en carburants propres : GNV, bioGNV, électricité, hydrogène. Elle s'adresserait à tous les types de véhicules terrestres, automobiles, camions, mais aussi fluviaux. Une première. Le site deviendrait également antenne de production décentralisée d’hydrogène.

La station organisera par ailleurs des services de logistique urbaine pour gérer la livraison, sur les derniers kilomètres, des marchandises arrivées par les voies fluviales, avec des véhicules utilitaires légers ou des triporteurs.

Un dispositif à plusieurs niveaux

La distribution de bioGNV s’effectuera en partie supérieure pour les véhicules légers et utilitaires (2 distributeurs). Les poids lourds et les bateaux seraient alimentés au niveau des voies sur berge.

Sogaris gérera les installations de logistique et l’infrastructure de voirie, Total la distribution de carburant E85 et E95, Sodetrel la recharge des véhicules électriques, Air Liquide la distribution d’hydrogène et Sigeif Mobilités la distribution de bioGNV.

La plate-forme et le bâtiment devraient être construits d'ici 2020 et la station d'ici 2021.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format