Menu

Grand projet

Canal Seine-Nord : l’engagement de l’Ile-de-France booste tous les acteurs

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 02.12.2016 | Dernière Mise à jour : 25.09.2017

Image

Reste aujourd’hui aux collectivités de voter le nouveau protocole de financement d’ici le 31 décembre 2016.

Crédit photo © VNF

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Elle était attendue de pied ferme. La confirmation de l’engagement financier de l’Ile-de-France au futur canal Seine-Nord a suscité beaucoup de réactions et laisse entrevoir un début des travaux dès le premier semestre 2017.

Jusqu’au 28 novembre, il restait une inconnue au protocole de financement du futur Canal Seine-Nord : la participation de la région Ile-de-France à l'investissement global d'un montant de 4,5 Md€ (voir encadré). À l’issue d’une réunion de travail regroupant l’État, les régions Hauts-de-France et Ile-de-France ainsi que les départements concernés, un accord a été trouvé prévoyant un engagement francilien à hauteur de 110 M€.

Un montant un peu éloigné des 210 M€ promis par l’ex-président de la Région, Jean-Paul Huchon, mais que la nouvelle présidente, Valérie Pécresse, a validé pour un projet qu’elle considère comme "porteur d’emploi".


Une vague d’optimisme

Suite à cette annonce, les réactions ne se sont pas fait attendre. Philippe Marini, maire de Compiègne et président de Transporteurs fluviaux de France (TFF), estime que le "cap de l’irréversibilité du projet été franchi (…). Tous les feux sont désormais au vert pour que la France soit au rendez-vous des financements européens déjà acquis à hauteur de 40 %".

De son côté, Michel Dourlent, président de la Chambre nationale de la batellerie artisanale (CNBA), compte rester vigilant "sur le renforcement de la concurrence exercée par les pavillons nord-européens" et invite à "une politique incitative pour accompagner les professionnels français de la batellerie".


canal carte


Aux yeux de Didier Léandri, président du Comité des armateurs fluviaux (CAF), "la France entre de plain-pied dans l’Europe fluviale et se dote d’un outil majeur de compétitivités pour ses territoires".

Reste aujourd’hui aux collectivités à voter le nouveau protocole de financement d’ici le 31 décembre 2016 et publier les décrets relatifs à la société du projet.


Le protocole de financement en chiffres

  • Montant global de l’investissement : 4,5 Md€

  • Participation de l’Union européenne : 1,8 Md€

  • Emprunt : 700 M€

  • Subventions de l’Etat : 1 Md€

  • Participation des Hauts-de-France : 302 M€

  • Participation de l’Ile-de-France : 110 M€

  • Participation du Nord : 200 M€

  • Participation du Pas-de-Calais : 130 M€

  • Participation de la Somme : 70 M€

  • Participation de l’Oise : 100 M€

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format