Menu

Fret ferroviaire

Le projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors déclaré d'utilité publique

WK-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 23.11.2016 | Dernière Mise à jour : 23.11.2016

Image

La déclaration d'utilité publique donne le coup d'envoi à la création d'un itinéraire fret alternatif Le Havre-Paris.

Crédit photo © SNCF Réseau

Auteur

  • Olivier Constant

Le projet de modernisation de la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors a été déclaré d'utilité publique. A sa mise en service mi-2020, ce nouvel itinéraire permettra de soulager l'axe existant Le Havre-Paris via Rouen.

Cela n'a pas été sans mal tant les protestations des élus et des riverains avaient été encore importantes ces derniers mois. Mais c'est un projet fort en terme de développement du fret ferroviaire qui vient d'être mis sur les rails. S'inscrivant dans le cadre de l'engagement national pour le fret ferroviaire, le projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors a, en effet, été déclaré d'utilité publique le 18 novembre 2016.


300 M€ d'investissements

Cela donne donc le coup d'envoi à la création d'un itinéraire fret alternatif Le Havre-Paris. La ligne actuelle passant par Rouen est saturée et devra, en outre, faire l'objet de travaux au cours des prochaines années.

C'est la partie terminale de la ligne qui sera concernée, la section Motteville-Montérolier-Buchy ayant été mise en service dès 2008. Pour renforcer la desserte ferroviaire du Port du Havre, la ligne Serqueux-Gisors fera l'objet d'importants travaux de modernisation.

D'un coût estimé à près de 300 M€, ils comprendront la construction d'un raccordement direct au sud de Serqueux, évitant ainsi tout rebroussement des trains de fret dans cette gare, la mise en place d'un nouveau système de signalisation et d'un nouveau système de télécommunication entre le train et le sol et l'électrification de la ligne en 25 000 V. De nombreux passages à niveau seront, par ailleurs, supprimés pour renforcer la sécurité.


Mise en service en 2020

C'est donc à partir de mi-2020 que devraient circuler les premiers convois fret sur ce nouvel itinéraire. Il est prévu le passage de 25 trains de fret par jour maximum, soit 12 dans un sens et 13 dans l'autre. Leur longueur sera de 500 à 750 m et leur vitesse maximale de 100 km/h. La moitié de ces trains pourrait circuler entre 22 et 6 h et l'autre moitié de jour.

Les trains de fret partageront la ligne avec des trains de voyageurs. Pour l'heure, 4 allers-retours assurés par des TER circulent chaque jour sur cette ligne longue de 48 km.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format