Menu

Fret ferroviaire

L'autoroute ferroviaire VIIA Britanica est interrompue

WK-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 11.07.2016 | Dernière Mise à jour : 11.07.2016

Image

L'autoroute ferroviaire Clais-Le Boulou, lancée le 29 mars, est interrompue depuis le 10 juillet pour une durée indéterminée.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Anne Kerriou

L'autoroute ferroviaire qui relie le port de Calais au Boulou, dans les Pyrénées, est interrompue pour une durée indéterminée. VIIA, la filiale de SNCF Logistics qui opère ce service, explique sa décision par une recrudescence des intrusions de migrants.

Les transporteurs routiers clients de l'autoroute ferroviaire Calais-Le Boulou, lancée le 29 mars dernier, vont devoir s'en passer. Le service est interrompu depuis le 10 juillet, pour une durée indéterminée.


Renforcer la sécurité

VIIA, la filiale de SNCF Logistics qui opère cette liaison, justifie sa décision par une "intensification des tentatives d'intrusion de migrants depuis la fin du mois de juin, ainsi qu'une dégradation des marchandises transportées que l'on n'avait pas constatée auparavant", explique une porte-parole. Le lancement de la ligne avait déjà été différé en début d'année pour des questions de sécurisation.

L'opérateur veut se donner du temps pour trouver des solutions. "Il n'y aura pas reprise avant septembre. Nous allons travailler avec l'ensemble des parties prenantes pour mettre en place des moyens humains et techniques supplémentaires". L'objectif est d'améliorer la sécurité "tant au niveau de l'acheminement des marchandises que du terminal".


Pas d'impact sur le coût des trajets

VIIA tient toutefois à préciser qu'il ne s'agit pas d'un arrêt du service mais bien d'une suspension. "Nous travaillons sur le projet depuis 5 ans et nous croyons toujours au potentiel commercial de cette ligne qui permet de relier l'Angleterre à l'Espagne. D'ailleurs, nous avions un taux de remplissage d'environ 50%, ce qui est très bien en phase de lancement".

L'opérateur proposait jusqu'à présent un aller-retour quotidien et prévoyait de passer à deux au dernier trimestre. Pour l'instant, l'entreprise n'est pas en mesure de dire si cette montée en puissance est compromise par la suspension du service. Elle affirme en revanche que les nouvelles mesures de sûreté-sécurité n'auront pas d'impact sur le coût des trajets.


Le port de Calais se mobilise

Le Port de Boulogne Calais a fait savoir dans un communiqué qu'il allait "redoubler d’efforts aux côtés de VIIA, des transporteurs et des autorités, pour établir un accès ferroviaire durablement sûr au port de Calais le plus rapidement possible".

"La suspension de l’autoroute ferroviaire, bien que regrettable, n’affectera la performance économique du Port Boulogne Calais que de manière marginale. Ce service n’en est qu’à ses débuts et nous sommes confiants qu’un redémarrage sera possible dans un futur proche", précise Jean-Marc Puissesseau, PDG du Port Boulogne Calais.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format