Menu

Transport ferroviaire

Fret ferroviaire : le groupe Eurotunnel va céder GB Railfreight

WK-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 19.10.2016 | Dernière Mise à jour : 19.10.2016

Image

GB Railfreight revendique une part de marché de 15&nsp;% du fret ferroviaire au Royaume-Uni.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Anne Kerriou

Eurotunnel s'apprête à céder sa filiale GB Railfreight (GBRf), troisième opérateur britannique de fret ferroviaire, au fonds d'investissement EQT Infrastructure II. GB Railfreight devrait ensuite intégrer l'entreprise ferroviaire Hector Rail.

GB Railfreight (GBRf), troisième opérateur britannique de fret ferroviaire, va changer de main. Le groupe Eurotunnel a annoncé le 18 octobre avoir reçu "une promesse d’achat engageante et irrévocable d’EQT Infrastructure II" pour la cession de sa filiale.

"Ce projet sera présenté très prochainement aux représentants du personnel compétents au niveau du groupe, dans le cadre d’une consultation", précise Eurotunnel dans un communiqué.


Créer un leader paneuropéen du fret ferroviaire

Comme toujours dans ce genre d'opérations, le groupe Eurotunnel affirme que cette opération permettra de donner à GBRf "un nouvel élan, compte tenu de la qualité et de la volonté de développement d'EQT". Le fonds d'investissement affirme pour sa part que cette acquisition répond à un objectif stratégique, qui consiste à créer un leader paneuropéen indépendant du fret ferroviaire. 

Si la transaction aboutit, GB Railfreight rejoindra le groupe ferroviaire Hector Rail, également détenu par le fonds d'investissement EQT. Hector Rail est aujourd'hui le premier opérateur de fret ferroviaire privé en Suède. Il exerce ses activités dans toute la Scandinavie, ainsi qu'en Allemagne.


650 personnes et 1 000 dessertes par semaine

Fondée en 1999 par son actuel Pdg, John Smith, GBRf a été acquise en 2010 par le groupe Eurotunnel pour 25 millions de livres sterling (à taux de change d’£1= 1,17 €). Durant cette période passée dans le giron d'Eurotunnel, l'entreprise aura "plus que doublé son activité, avec un chiffre d’affaires prévisionnel 2016 d’environ 125 millions de livres (environ 139 M€, ndlr), tout en accroissant fortement sa rentabilité", précise le communiqué du groupe.

GBRf emploie 650 personnes et opère 1 000 dessertes par semaine, revendiquant ainsi une part de marché de 15 % du fret ferroviaire britannique. Elle dispose d'une flotte de 130 locomotives et 1 100 wagons.


Europorte reste chez Eurotunnel

Cette vente de GBRf n'est pas le signe d'un désengagement de l'activité de fret ferroviaire. "Les activités de fret ferroviaire français du groupe au travers d’Europorte en France ne sont pas concernées par ce projet de cession. Europorte France poursuit son développement au service d’une satisfaction toujours accrue de ses clients, avec l'objectif de devenir le premier opérateur de fret ferroviaire privé en France", affirme Eurotunnel.

Le groupe précise enfin que la cession de GBRf doit générer un "apport de liquidité" qui lui "ouvrira de nouvelles options pour développer son coeur de métier que sont les infrastructures et ses activités de transport".

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format