Menu

Fret ferroviaire

Europorte France finalise le démarrage de ses opérations au Verdon

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 11.12.2015 | Dernière Mise à jour : 24.05.2017

Image

Europorte doit démarrer des navettes ferroviaires au départ du terminal du Verdon en janvier 2016.

Crédit photo © Eurotunnel

Auteur

  • Olivier Constant

Europorte France lancera ses premières navettes ferroviaires au départ du terminal conteneurs réactivé du Verdon début janvier 2016. Ce trafic supérieur à 60 000 EVP annuels pourrait quasiment doubler d'ici 5 ans.

Finalement, ce n'est qu'avec quelques semaines de retard sur le calendrier initialement prévu qu'Europorte France devrait débuter l'exploitation de ses navettes ferroviaires au départ du terminal à conteneurs du Verdon, début janvier 2016. Les premiers trains pourraient desservir Hourcade, un ancien grand triage situé dans la périphérie bordelaise, en attendant que le terminal à conteneurs de Bruges soit totalement opérationnel après travaux.


Deux rotations quotidiennes au démarrage

Les fréquences seront de deux allers-retours par jour en phase de démarrage. Elles devraient ensuite être portées à trois rotations quotidiennes dès avril 2016. Un parc de 65 wagons sera mis en place pour réaliser ce trafic. Remorquées par deux locomotives Diesel de forte puissance DE18 louées auprès du constructeur allemand Vossloh, les rames seront composées de 20 wagons en mesure de transporter trois conteneurs de 20 EVP ou une combinaison de 20 et de 40 EVP.

Europorte France a recruté une quinzaine d'agents pour effectuer la conduite des trains et les opérations au sol. La formation des agents au sol a débuté dès l'été 2015.

Les prévisions font état d'un trafic initial de l'ordre de 63 000 EVP par an. Au fur et à mesure de sa montée en puissance, ce trafic pourrait être quasiment doublé pour atteindre 110 000 EVP d'ici 5 ans. Ce surcroît de trafic devrait être absorbé par la mise en place d'une quatrième rotation quotidienne. Celle-ci pourrait encore favoriser l'accentuation du report modal, des échanges de conteneurs transportés par camion étant toujours réalisés entre le port du Havre et la zone de chalandise de Bordeaux.


Des acheminements accélérés

Comme le souligne Pascal Sainson, président de la holding Europorte, "cette opération présente un double avantage. Elle permet d'accélérer le temps d'acheminement des conteneurs puisque les navires n'ont plus à remonter l'estuaire de la Garonne et gagnent ainsi une douzaine d'heures. Mais elle offre également la perspective d'utiliser des navires de plus grande taille à l'avenir". Avant de se féliciter d'avoir pu compter sur "l'appui apporté par le Conseil Régional Aquitaine et SNCF Réseau pour avoir adapté les horaires de desserte TER des trains de la ligne Bordeaux/Pointe de Grave pour permettre le passage des trains de fret et étendu la plage d'ouverture de la ligne, longue de plus d'une centaine de kilomètres".

Europorte France n'a pas souhaité, en revanche, indiquer le chiffre d'affaires que va générer ce contrat conclu avec le Grand Port Maritime de Bordeaux pour une durée de dix ans.


Une structure ad-hoc

L'opérateur du système ainsi mis en place est la société Europorte TCSO (Terminal à Conteneurs du Sud-Ouest). Complétant les sociétés existantes d'Europorte France, Bourgogne Fret Service (BFS), Socorail et Europorte Proximité, cette nouvelle filiale de Groupe Eurotunnel va consolider toute l'activité liée au terminal à conteneurs du Verdon.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format