Menu

Fret ferroviaire

B Logistics retenu pour le projet pilote d'opérateur ferroviaire portuaire à Anvers

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 06.05.2016 | Dernière Mise à jour : 30.04.2017

Image

Le port d'Anvers a choisi B Logistics pour mener son projet pilote d'opérateur ferroviaire portuaire.

Crédit photo © Olivier Constant

Auteur

  • Olivier Constant

C'est à l'opérateur de fret ferroviaire B Logistics que seront confiés le triage et le transfert des wagons complets isolés vers les sociétés et les terminaux d'une zone limitée du port d'Anvers, à compter d'avril 2017.

B Logistics est assurément dans une nouvelle dynamique. Après avoir divisé par trois ses pertes en 2015 et lancé de nouvelles relations à l'international, le groupe belge vient encore de marquer un point en étant choisi par Railport Antwerpen comme partenaire pour son projet pilote d'opérateur ferroviaire portuaire.


Renouveau du wagon isolé

Railport souhaite redonner au wagon isolé un rôle central dans le transport ferroviaire. Ce type de trafic est en effet particulièrement bien adapté pour le secteur de la chimie et pour d'autres flux de fret importants tels que l'acier. Il est pour le moins conséquent puisque ce sont des centaines de wagons complets isolés qui sont acheminés chaque jour entre la gare de triage d'Anvers Nord, les multiples sociétés et les voies ferroviaires du port.

Le projet pilote, tel que défini par Railport Antwerpen, prévoit que l'opérateur portuaire spécialisé indépendant sera au service de tous les opérateurs ferroviaires ainsi que des sociétés locales. Il n'y aura donc qu'un seul opérateur pour effectuer le triage et l'acheminement des wagons. Ainsi, ces opérations pourront être effectuées à un prix compétitif.

Car comme l'explique le responsable du projet pour l'Autorité portuaire d'Anvers, Koen Cuypers, "les frais supplémentaires de triage sont parfois tellement élevés qu'il n'est plus rentable pour les compagnies ferroviaires de les proposer, ou pour le client d'avoir recours au transport ferroviaire". Avant de poursuivre : "Nous essayons de résoudre ce problème en garantissant, au maximum, un meilleur regroupement des envois, ce qui peut aussi donner naissance à un marché plus dynamique pour le transport longue distance".


Des garanties sur la neutralité du service

Le projet pilote démarrera en avril 2017, dans une zone limitée du port sur la rive droite de l'Escaut, pour une durée de deux ans. Une décision sera prise sur l'extension ou non du projet à d'autres parties du port, après évaluation de l'expérience.

Opérateur historique, B Logistics sera attendu au tournant quant à la neutralité du service réalisé. S'exprimant sur le sujet, Stéphan Vanfraechen, directeur d'Alfaport (1), souligne qu'il "est essentiel de garantir la neutralité des opérations dans ce projet pilote. Après tout, si vous êtes une compagnie ferroviaire, vous allez utiliser les services d'un concurrent potentiel. Nous avons réfléchi longuement à cet aspect et B Logistics nous a fourni des garanties solides".

À n'en pas douter, les ports apparaissent plus que jamais comme des viviers de trafic pour la relance du trafic fret ferroviaire. Il peut sembler paradoxal, par ailleurs, de voir à quel point le trafic de wagons isolés – longtemps présenté comme source de pertes récurrentes – revient sur le devant de la scène à présent. Sans doute les modes organisationnels du passé devaient-ils être profondément revus pour que le montage innovant en découlant permette à la solution ferroviaire de concourir plus efficacement face à la route.

(1) Railport Antwerpen NV est une initiative conjointe de l'Autorité portuaire d'Anvers, de la Left Bank Development Corporation, d'essenscia (association des secteurs de la chimie, des plastiques et des sciences de la vie) et d'Alfaport. Cette dernière est une plateforme rassemblant des sociétés et des associations industrielles du port d'Anvers au sein de la Chambre de commerce VOKA Anvers-Waasland.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format