Menu

François-Xavier Delmonteil, docteur de l’École polytechnique et membre de l’OCCAH et du groupe de recherche CHAINE.

De l’urgence logistique à la logistique de l’urgence

Côté recherche | publié le : 01.04.2018 | Dernière Mise à jour : 10.04.2018

Image

De l’urgence logistique à la logistique de l’urgence

Crédit photo Muriel Jaouën

L’urgence est un événement souvent subi et déstabilisateur pour des chaînes logistiques qui doivent pouvoir s’organiser en avance afin d’allouer au mieux les ressources humaines et matérielles dont elles disposent. Pourtant, dans les secteurs militaire ou humanitaire, un mode de gestion adapté permet d’opérer de façon quasi normale, en traitant l’urgence comme un simple événement maîtrisé.Cette démarche est-elle transposable dans l’activité quotidienne des entreprises ? La tendance actuelle montre que certaines d’entre elles ont maintenant développé une gestion professionnelle de ce genre de situation.

Urgence logistique, déstabilisation des opérations

Pour une chaîne logistique, l’urgence remet en cause la disponibilité des moyens humains, matériels et informationnels, ainsi que l’organisation générale et les priorités opérationnelles. En particulier, la difficulté à anticiper certaines variations de la demande et le manque de préparation des entreprises peut conduire à des situations d’urgence logistique, des réactions dans l’urgence généralement précipitées et désordonnées.

L’urgence s’accompagne souvent d’un haut niveau d’incertitude pour les organisations qui peinent à qualifier et à quantifier précisément la demande, ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour y répondre.

Face à des chocs et des urgences extrêmes, certaines entreprises peuvent même être frappées par un effet de sidération qui amplifie les difficultés. Dans ce contexte, les chaînes logistiques sont souvent obligées d’opérer dans un fonctionnement « push », c’est-à-dire sur la base d’une détermination approximative de la situation, notamment du point de vue de la demande. Ce mode de réaction face à l’urgence conduit à un risque important de décalage entre ce qu’une chaîne logistique offre et ce qui est réellement attendu en aval par les clients.

Quoi qu’il en soit, l’urgence logistique renvoie à un comportement mal maîtrisé face à un événement déstabilisateur (par exemple, une demande non anticipée et impérieuse) qui peut provoquer une cassure dans la continuité des opérations.

Vers une logistique de l’urgence

Certaines chaînes logistiques doivent régulièrement faire face à des situations d’urgence et ont adapté leur mode d’organisation afin de pouvoir continuer à opérer. Dans les secteurs humanitaire et militaire, la normalisation de l’urgence passe notamment par le développement d’une structure souple, capable de répondre à tout moment et en tout lieu à une demande de secours ou d’intervention militaire. Pour ce faire, et à l’inverse d’un fonctionnement en juste-à-temps, le maintien d’un haut niveau de stocks est indispensable pour permettre un déploiement immédiat sur le terrain en cas d’urgence. Cette méthode d’organisation est adaptée, car la demande est relativement homogène d’une crise à une autre, permettant le stockage de produits et de matériels prédéfinis.

De la même façon, la récurrence des situations d’urgence militaire ou humanitaire dans certaines régions du monde permet de prépositionner les stocks au sein d’entrepôts régionaux, situés à proximité de ces zones afin de réduire au maximum les délais de transport. Par exemple, les Nations unies ont mis en place un système globalisé de dépôts humanitaires appelé United Nations Humanitarian Response Depot, afin d’abaisser les délais d’approvisionnement en cas de catastrophe.

e-commerce et livraison le jour même

Dans le secteur marchand, la volatilité de la demande des consommateurs a poussé certaines entreprises à professionnaliser leur gestion de l’urgence, en mettant en place des chaînes logistiques de l’urgence qui apportent une solution logistique spécifique. Ainsi, de plus en plus d’entreprises offrent aujourd’hui des services de livraison d’urgence. Par exemple, Amazon France a lancé en 2016 son service de livraison express, Amazon Prime Now, qui permet d’être livré en seulement deux heures. Cette offre est disponible sans surcoût pour les abonnés premium d’Amazon. Pour ce faire, l’entreprise a nécessairement recours aux stocks et au prépositionnement à proximité immédiate de ses clients, comme dans les secteurs militaire et humanitaire. Amazon Prime Now s’est ainsi installé au cœur de Paris, dans un entrepôt de 4 000 m2 au cœur du 18e arrondissement. Les stocks permettent de réduire les risques liés à une pénurie et aux délais de réapprovisionnement, en conservant en permanence une capacité de réponse rapide à la demande. L’urgence devient ainsi un mode de fonctionnement standardisé, et les économies d’échelle, associées à l’accès à un nouveau marché (les livraisons express) et à la fidélisation des clients via des programmes d’abonnement, permettent d’offrir le service gratuitement.

Cependant, ce modèle rencontre aussi certaines limites. D’une part, il implique une standardisation importante des produits offerts aux consommateurs. La gamme des produits éligible à un service de livraison en urgence est réduite, car tous les produits ne peuvent pas être stockés en permanence au plus près des lieux de demande. L’offre de produits doit donc répondre au plus grand nombre pour permettre des économies d’échelle et un taux de roulement important, mais ne permet pas de satisfaire les demandes plus spécifiques. D’autre part, ce type de service ne peut être mis en place qu’autour de grandes villes où seront prépositionnés des entrepôts de stockage permettant une distribution finale aux clients en seulement quelques heures. Aujourd’hui, Amazon Prime Now n’est disponible en France qu’à Paris, seule zone géographique concentrant un nombre suffisamment important de membres premium pour pouvoir offrir le service gratuitement.

Démassification et logique de gestion de crise

Les entreprises ont tout intérêt à rentrer sur ce nouveau marché de l’urgence pour capter de nouveaux clients en quête de services de livraison express. Pour y parvenir, elles peuvent s’inspirer de certaines pratiques logistiques utilisées par les professionnels de la gestion de crises qui remettent les stocks et la proximité au cœur du système. L’exemple d’Amazon Prime en est l’illustration.

De façon plus générale, cette évolution de consommation doit être comprise dans une dynamique globale de démassification. De nombreux distributeurs tentent aujourd’hui de réinvestir les centres-villes afin de donner aux consommateurs un accès rapide aux produits du quotidien, au détriment des grandes surfaces souvent jugées trop grandes et trop impersonnelles. Cependant, le retour à un système de distribution plus local pose aussi question, car il implique une réduction de l’étendue de la gamme des produits offerte aux consommateurs. Cette tendance ouvre également de nouvelles pistes de réflexion du côté des technologies comme vecteurs d’une logistique à la fois plus performante et davantage individualisée. Le groupe Amazon teste actuellement l’utilisation de drones qui présentent de nombreux avantages pour réaliser des livraisons automatisées, rapides et économiques de petits colis.

À propos de l’auteur

François-Xavier Delmonteil, docteur de l’École polytechnique, est chercheur spécialisé en logistique et technologies de crise au sein de l’Observatoire canadien sur les crises et l’aide humanitaires (OCCAH), ainsi que du groupe de recherche en logistique CHAINE (HEC Montréal). Ses recherches portent sur le rôle des outils technologiques dans les chaînes logistiques de crise.

francois-xavier.delmonteil@polytechnique.edu

Retour au sommaire

Auteur

  • Muriel Jaouën

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format