Menu

Triumph International modernise son schéma logistique

L’essentiel | Zap | publié le : 01.03.2018 | Dernière Mise à jour : 09.03.2018

Image

Triumph International modernise son schéma logistique

Crédit photo JLR

Le grand projet européen de transformation logistique de Triumph International touche au but. Le nouveau schéma logistique de l’entreprise suisse de lingerie s’appuie sur l’extension et la modernisation de deux sites existants : celui de Wiener Neustadt en Autriche (à 50 km au sud de Vienne) et celui d’Obernai en Alsace. Ce dernier (55 000 m2 en développé), jusque-là essentiellement site de distribution, devient également un site européen de stockage de masse des produits, avec l’ajout d’un bâtiment de 3 500 m2 et 20 m de haut (construit par LCR). Un module de stockage automatisé de type miniload, fourni par l’intégrateur allemand Gebhardt Födertechnik (système MLS, Multi Level Shuttle) et affichant une capacité de stockage de 250 000 cartons, y a été installé. Le montage mécanique est terminé et le projet entre en phase de réglages et d’interfaçage informatique. L’entrée en service opérationnel est prévue mi-mai.

Les flux physiques amont ne passeront plus par l’Autriche : les sites de production (Maroc, Inde et Asie du Sud-Est) livreront directement Obernai, qui préparera les commandes pour les magasins de toute l’Europe du Nord, de l’Ouest et du Sud. Investissement : 10 M€.

C’est le même ordre de grandeur que le projet d’agrandissement et de modernisation du site de Wiener Neustadt, confié à l’intégrateur autrichien TGW Logistics Group. Équipé depuis une quinzaine d’années d’un transstockeur à cartons et palettes pour le stockage de masse des produits, le bâtiment d’origine comportait cinq halls, tous différents, dont une partie était utilisée pour des travaux de couture. Le défi pour TGW était de repenser l’organisation de ces espaces, en y intégrant un nouveau bâtiment de préparation de commandes où ont été installés 3,5 km de convoyeurs TGW KingDrive (préparation à gares avec postes de travail ergonomiques) et deux tours d’ordonnancement (palonniers commissioner), pour séquencer l’approvisionnement des postes de préparation de commandes. Là aussi, le montage est terminé. Reste à réaliser l’interfaçage avec le nouveau WMS, EWM de SAP, qui est en cours de mise en place.

Retour au sommaire

Supply Chain Magazine I L’essentiel

+ 10 %

Image
Supply Chain Magazine I L’essentiel

JD.com prépare son débarquement

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format