Menu

Étienne Buisson responsable logistique d’Agriconomie

Nous sommes l’intermédiaire entre les fournisseurs, grossistes, fabricants, et les agriculteurs

Conversations | publié le : 01.03.2018 | Dernière Mise à jour : 09.03.2018

Image

Nous sommes l’intermédiaire entre les fournisseurs, grossistes, fabricants, et les agriculteurs

Crédit photo Éloïse Leydier

Pour accélérer ses livraisons auprès de ses clients, Agriconomie, site e-commerce réservé aux agriculteurs, a ouvert en 2017 deux sites logistiques.Désormais, presque 800 références (sur un catalogue de 250 000) peuvent être livrées en 24 heures grâce à cette nouvelle organisation. Entretien avec un ex-stagiaire devenu directeur logistique, Étienne Buisson.

Supply Chain Magazine : Avant de parler de vos deux premières plateformes logistiques ouvertes en 2017, pouvez-nous dire ce qu’est Agriconomie et quelle a été son évolution depuis sa création ?

Étienne Buisson : créé en 2014 par trois fils et petits-fils d’agriculteurs, Agriconomie est un site internet réservé aux agriculteurs, et sur lequel ils peuvent trouver tout ce dont ils ont besoin pour leur activité, de la semence à la pièce détachée pour leur matériel. Au début de l’entreprise, nous ne nous occupions que d’un seul produit : un engrais liquide à épandre sur les cultures, transporté en citerne. Nous trouvions la cotation de transport au départ de Rouen pour livrer les agriculteurs des départements 51 (Marne) et 10 (Aube), en appelant une centaine de transporteurs, puis nous proposions l’ensemble de la prestation (le produit, le transport et la livraison) aux agriculteurs, qui n’avaient plus qu’à entrer leur code postal pour connaître le prix total. Plus besoin pour eux de téléphoner aux fournisseurs, de comparer les prix, et éventuellement de négocier. C’est Agriconomie qui s’en occupe.

Nous avons progressivement élargi notre périmètre avec plus de départs (300 transporteurs), plus de destinations et plus de produits. Nous proposons aujourd’hui les semences, les engrais, de l’alimentation animale, des produits phytosanitaires, les engrais foliaires, les pièces détachées, etc. Au total, notre catalogue comprend aujourd’hui 250 000 références.

Selon les quantités demandées et les délais exigés par les agriculteurs, nous avons trois logistiques différentes : affrètement, messagerie palettes et small pack (colis pour expédier les pièces détachées).

Nous sommes l’intermédiaire entre les fournisseurs, grossistes, fabricants, et les agriculteurs. Nous garantissons ainsi des rapports qualité-prix très compétitifs pour les agriculteurs qui, en plus, gagnent beaucoup de temps.

SCMag : Pourquoi avoir ouvert deux plateformes logistiques ?

É. B. : Qu’il s’agisse de notre activité de place de marché ou de retailer, seuls 20 % des expéditions sont réalisées directement par le fournisseur vers l’agriculteur final. Dans 80 % des cas, Agriconomie s’occupe donc du transport. Cela suppose un certain nombre de contraintes pour nous. En 2017, nous avons donc ouvert deux entrepôts, l’un au Kremlin-Bicêtre de 500 m2, dédié aux pièces détachées (500 références), et un autre dans le nord de la France de 1 500 m2, dédié à tous les autres produits (plus de 250 références). Il est aujourd’hui géré par XPO Logistics, afin de pouvoir proposer, depuis novembre dernier, la livraison en 24 heures avec un cut-off à 16 heures, grâce au stockage chez nous des produits les plus demandés en urgence. L’achat en masse de ces produits nous assure en outre des tarifs plus avantageux pour nos clients et des gammes de produits plus larges qu’auparavant.

Enfin, cette nouvelle organisation nous offre un meilleur prévisionnel. Depuis son lancement en novembre, nous avons constaté une hausse de 18 % des commandes de pièces détachées.

SCMag : En 3 ans, le chiffre d’affaires est passé de 1,4 M€ à 36 millions prévus en 2018. 12 000 clients font désormais partie de votre base. Comment expliquez-vous le succès d’Agriconomie ?

É. B. : Notre objectif est de faciliter la vie des agriculteurs, en leur proposant tous les produits dont ils ont besoin, avec un comparatif des prix déjà effectué. En moyenne, un agriculteur économise 5 000 € par an en passant par notre plateforme plutôt qu’en s’en occupant seul. Nous travaillons également sur un programme de fidélisation, avec un club qui permet de bénéficier de la livraison gratuite, de remises sur certaines gammes de produits, de cumuler des euros sur chaque achat, etc., contre 120 € par mois. Nous avons aujourd’hui 2 000 adhérents.

SCMag : Quelles sont les évolutions logistiques que vous prévoyez cette année ?

É. B. : Nous venons de finir un appel d’offres pour externaliser les activités logistiques de notre site du Kremlin-Bicêtre, que nous fermerons. Nous sommes avant tout un e-commerçant. Nous gardons la main sur le transport, mais pour le stockage, nous préférons en effet nous appuyer sur l’expertise d’un professionnel, comme pour celui du nord avec XPO Logistics, qui continuera de gérer les forts volumes.

Le site devrait se situer dans le centre de la France. Cette externalisation devrait nous permettre d’augmenter le nombre de références à livrer en 24 heures.

CV express

Formation initiale : master 2 achats et logistique à l’ESSCA.

Expériences professionnelles :

• 6 mois d’optimisation du plan transport et flux interne entrepôt pour Oxylane Decathlon (77).

• 4 ans chez Agriconomie : 2 ans de mise en place de l’activité logistique pour la globalité des flux, et 2 ans de pilotage de l’activité.

Agriconomie en chiffres

Créé en 2014

36 millions de CA prévus pour 2018

2 sites logistiques, qui devraient bientôt être tous deux externalisés

12 000 clients

250 000 références

Retour au sommaire

Auteur

  • Éloïse Leydier

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format