Menu

Fret aérien

Air France-KLM : la branche cargo réduit ses pertes de 20%

WK-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 16.05.2016 | Dernière Mise à jour : 24.03.2017

Image

La branche cargo du groupe Air France-KLM a réduit ses capacités cargo de 32% au 1er trimestre 2016.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Anne Kerriou

L'activité fret aérien du groupe Air France-KLM reste déficitaire au 1er trimestre 2016, mais les pertes diminuent d'environ 20% par rapport à la même période de 2015, pour s'établir à -50 M€. Le chiffre d'affaires décline de 15,4% à 529 M€.

La branche cargo du groupe Air France-KLM ne relâche pas ses efforts de restructuration, notamment en matière de réduction des capacités, mais cela ne lui permet pas encore de renouer avec la rentabilité. Au premier trimestre 2016, le résultat d'exploitation s'élève à -50 M€, contre -63 M€ au 1er trimestre 2015. Le chiffre d'affaires plonge quant à lui de 15,4% à 529 M€ (-16,9% à données comparables).

Conséquence logique de "la faiblesse du commerce mondial" et de la "surcapacité structurelle du secteur du fret aérien" que constate le groupe, la recette unitaire à la tonne-kilomètre offerte continue sa chute : -9,1% à 14,3 centimes d'euros (-10,8% à données comparables).


Réduction des effectifs et des capacités

Le régime reste pourtant strict. Concernant le personnel, les effectifs en équivalent temps plein ont diminué de 9,3% par rapport à 2015. Du point de vue opérationnel, au cours des trois premiers mois de l'année, les capacités tout cargo ont été réduites de 32%. Le groupe a notamment procédé au retrait d'un MD11, ramenant ainsi la flotte tout cargo à 8 appareils. Et les efforts vont se poursuivre puisque l'objectif du pôle cargo composé d'Air France, KLM et Martinair est d'opérer seulement 5 avions tout cargo d'ici fin 2016.

Toutefois, au premier trimestre, les capacités en soutes ont augmenté de 0,7%. La baisse de l'offre globale (-8,1%) reste insuffisante pour absorber l'érosion du trafic (-10,1% à 2 034 millions de tonnes kilomètres transportées). Le coefficient de remplissage diminue de 1,3 point à 59,2%.


Chute de trafic de 6,8% pour Air France Cargo

Côté Air France, la chute du trafic du trafic est plus modérée que chez KLM (-6,8% à 842 millions de tonnes kilomètres transportées), mais le coefficient se dégrade davantage (-1,7 point à 51,6%), sous l'effet d'une baisse des capacités limitée à 3,9%.

KLM voit son trafic régresser de 12,2% à 1 192 millions de tonnes-kilomètres transportées, mais bénéficie de la réduction des capacités tout cargo. L'offre globale baisse de 11,6%, permettant de contenir le repli du coefficient de remplissage à 0,5 point. Celui-ci s'établit ainsi à 66,1%.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format