Menu

Fret aérien

Air Austral met le cap sur les 10 000 tonnes de fret

WK-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 11.07.2016 | Dernière Mise à jour : 25.03.2017

Image

L'arrivée des deux Boeing 787-8 devrait changer la donne...

Crédit photo © Air Austral

Auteur

  • Olivier Constant

La réception de nouveaux avions gros-porteurs ainsi que la reprise économique pourraient permettre à la compagnie Air Austral de transporter plus de 10 000 tonnes de fret au cours de l'exercice 2016-2017.

Après des années de stagnation du trafic fret, l'heure est à la reprise du cargo chez Air Austral. La compagnie réunionnaise pourrait dépasser pour la première fois le cap des 10 000 tonnes de fret transportées durant l'exercice 2016-2017, qui a débuté le 1er avril.


Une contribution significative au chiffre d'affaires

"Nous avons budgété un trafic de 13 729 t de fret et poste au cours de l'exercice. Le trafic de La Poste devrait se maintenir à environ 3 700 t et celui du fret pourrait progresser de près de 10 % et dépasser les 10 000 tonnes", détaille Jean-Marc Grazzini, directeur général adjoint en charge des affaires commerciales de la compagnie. "Notre chiffre d'affaires réalisé en fret et poste, qui était de 35,2 millions d'euros au cours de l'année 2015-2016, devrait fort logiquement augmenter. Il pourrait représenter 11,5 % du chiffre d'affaires de la compagnie à la fin de l'exercice en cours."

Pour autant, Air Austral – bénéficiaire pour la troisième année consécutive avec un résultat net de 10,48 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 344,58 millions d'euros –, devra continuer à batailler ferme pour maintenir ses parts de marché. Ce sera notamment le cas sur La Réunion-Mayotte, où Corsair a prévu d'exploiter deux rotations hebdomadaires à compter du 24 janvier 2017.

"Cela ne nous inquiète pas. Nous exploitons cette ligne en quotidien et six de nos liaisons sont assurées en Boeing 787. Avec une capacité offerte de 70 tonnes par semaine à la fois sur Paris et La Réunion, cela couvre largement les besoins. Nous augmenterons par ailleurs nos vols Mayotte-Paris en les faisant passer à trois ou quatre fréquences hebdomadaires à compter du programme printemps-été 2017 débutant fin mars", conclut le dirigeant.


L'impact des Boeing 787

Plusieurs facteurs incitent à cet optimisme, à commencer par l'arrivée des deux Boeing 787-8 qui va changer la donne. Un premier exemplaire mis en ligne le 10 juin 2016 assure, depuis, des vols directs Paris-CDG-Mayotte, une première pour ce département français.

Doté d'une capacité d'emport de 8 à 10 tonnes, l'appareil effectuant la liaison deux fois par semaine est surtout bien rempli dans le sens Nord-Sud. Ses soutes embarquent, en effet, du périssable, des médicaments et autres pièces détachées. Il transporte également de la poste. En revanche, et compte tenu des faibles capacités de production de Mayotte, l'appareil a un coefficient de chargement beaucoup moins élevé vers la capitale. Du trafic de poissons complétant des emports effets personnels et la poste pourrait être développé à l'avenir.

Un second Boeing 787-8, qui assurera la liaison La Réunion-Bangkok en direct à compter du 2 novembre 2017, devrait également contribuer à l'augmentation des tonnages fret. Ses deux rotations hebdomadaires achemineront à l'import des fleurs, des poissons tropicaux et du textile. "À l'export, il faut développer du trafic de poissons. Nous travaillons donc, dès maintenant, avec certains exportateurs", explique Jean-Marc Grazzini. Avant d'ajouter que "l'arrivée des Boeing 787 va permettre de libérer des heures de Boeing 737-800 qui seront mises à profit pour renforcer les capacités d'emport fret sur La Réunion-Maurice et La Réunion-Tananarive".

Sur la Métropole, Air Austral pourra compter sur les soutes de ses trois Boeing 777-300ER. Ce sont les capacités d'emport de ces appareils, de l'ordre de 20 à 22 t, qui permettent à la compagnie de maintenir ses parts de marché légèrement supérieures à 35 %.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format