Menu

Fret aérien

Aéroport de Marseille-Provence : décrochage du fret en 2015

WK-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 14.01.2016 | Dernière Mise à jour : 14.01.2016

Image

''Les perspectives sont excellentes et devraient se traduire par une progression de 7 % consécutive au fort développement de DHL'', Pierre Régis, président du directoire d'AMP.

Crédit photo © NBC

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

En 2015, 52 207 tonnes de fret aérien ont été traitées par l’aéroport Marseille-Provence. Ce trafic, en recul de 2,1 % comparé à l’année record de 2014, pourrait repartir à la hausse en 2016 au vu des perspectives des opérateurs express présents sur le tarmac phocéen.

2015 ne restera pas dans les annales de l'aéroport Marseille-Provence… Le fret aérien accuse un repli de 2,1 % en 2015, totalisant 52 207 tonnes. Le transport express, réputé pour être le moteur de la croissance ces dernières années avec l’explosion des ventes en ligne, est demeuré stable l’an passé, à 46 582 tonnes, tandis que le fret traditionnel a accusé une chute de 11,6 %, à 5 625 tonnes.

Air Corsica n’est pas étrangère au recul de l’activité. En avril 2015, la compagnie a modifié son réseau, remplaçant un des deux A320 par un ATR 72 la privant d’un tiers de capacité d’emport. Un fret repris partiellement par Chronospost qui opère un vol quotidien entre Marseille, Bastia et Ajaccio. La direction de l’aéroport, qui a présenté le 12 janvier 2016 son bilan annuel, préfère regarder vers l’avenir en dévoilant les projets à court terme sur la plate-forme.


Objectif 2016 : + 7 %

"Les perspectives sont excellentes et devraient se traduire par une progression de 7 % consécutive au fort développement de DHL qui a doublé début janvier sa capacité de traitement du fret à Marseille", précise Pierre Régis. Le président du directoire de l’aéroport table sur 55 000 tonnes de fret express à fin 2016.

DHL mise en effet sur un développement des flux dans le bassin méditerranéen (Paca, Corse, Tunis et Malte). À noter également l’ouverture d’une ligne sur Alger au départ de Marseille le 18 janvier 2016, opérée par DHL en ATR 42 Cargo.

"DHL représente 60 % du fret express traité en Algérie. Cette nouvelle ligne devrait générer 1 000 tonnes de fret avionné supplémentaire en 2016", annonce le responsable fret de l’aéroport, Jean-Marc Boutigny. Cette année, Chronospost prévoit également de doubler ses capacités d’emport sur l’axe Marseille-Rennes.

Interrogé sur le fort recul des vols tout cargo, Jean-Marc Boutigny avance deux explications : "La diminution des vols charters par Airbus Helicopters dans le cadre des démonstrations et le recul des vols militaires déployés lors de l’opération Serval au Mali".

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format